Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Résumé de Tristan et Iseult
Dim 24 Nov - 20:33 par Haythamsad

» Résumé de L'étranger (Albert Camus)
Mer 24 Nov - 16:18 par Admin

» Les Croisades
Ven 19 Nov - 19:34 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Résumé de Tristan et Iseult

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Résumé de Tristan et Iseult

Message  Admin le Ven 19 Nov - 21:28

Tristan et Iseult

RÉSUMÉ :


Orphelin, neveu du roi Marc de Cornouailles, Tristan de Loonois est élevé en chevalier par l'écuyer Gorneval. Introduit à la cour du roi Marc, il se distingue par ses exploits en tuant le Morholt, géant venu exiger un tribut de trois cents garçons et trois cents filles. Blessé, Tristan est abandonné par les siens au gré des flots marins. Rejeté sur le sol d'Irlande, il est soigné par la reine, soeur du Morholt et magicienne, et par sa fille Iseult. Guéri, de retour auprès de son roi, celui-ci lui demande de retrouver la femme à qui appartient le cheveu d'or déposé par deux hirondelles. Tristan reconnaît ce cheveu d'un blond rare, pour l'avoir vu sur la tête d'Iseult, qu'il convainc d'un mariage avec le roi Marc en terrassant un dragon qui mettait à feu et à sang le royaume d'Irlande. Mais, sur le bateau qui les ramène en Cornouailles, Tristan partage avec Iseult le philtre d'amour réservé au roi, qui devait assuré le bonheur conjugal. Voici les deux amants condamnés à une folle passion. Les épreuves et les fuites sont alors incessantes : Les noces d'Iseult et du roi Marc sont célébrées. Victime de dénonciateurs, Tristan est banni par le roi. Condamné à se cacher, il cherche à revoir Iseult. Quelques temps après, le roi se repent d'avoir renvoyé son neveu, et le rappelle à lui, convaincu de sa loyauté. Mais cela ne durera pas, car il finit par découvrir leurs ruses. Tous deux sont jetés au cachot et condamnés à être brûlés. Tristan réussi à s'échapper, et arrache Iseult des mains des lépreux auxquels elle avait été livrée. Les deux amants se cachent dans la forêt pendant deux ans, jusqu'au jour où les effets du philtre prennent fin. Tristan se résout à rendre Iseult au roi Marc, qui les accueille et leur pardonne. Mais Tristan devra quand même s'exiler en petite Bretagne, où il se marie avec Iseult aux Blanches Mains, fille du duc Hoël. Un jour qu'il s'était aventuré au-delà des frontières du royaume d'Hoël, Tristan rencontre le géant Béliagog, qu'il défait et asservit. Il fait construire sur son territoire une immense salle, où il place maintes statues représentant Iseult et d'autres personnages qui lui rappellent son pays. Lors d'un combat, il est mortellement blessé par la lance empoisonnée du nain Bédalis. Il envoie quérir Iseult la Blonde, qui seule est capable de le sauver, en recommandant d'arborer une voile noire ou blanche selon le succès de la mission. Sa femme, qui avait surpris la conversation, torturée par la jalousie et le désir de vengeance annonce le retour de la nef battant pavillon noir. Tristan meurt aussitôt de chagrin, suivi de peu par l'inconsolable Iseult la Blonde. Leur deux corps sont ramenés en Cornouailles, où ils reposent en paix pour l'éternité.

THEME PRINCIPAL :

L'amour :
Sur la nef du retour, les amants boivent par erreur un philtre magique. C'en est fait : Tristan et Iseult se sentent invinciblement attirés l'un vers l'autre. Ils seront unis, malgré leur volonté, dans la vie et dans la mort. Par loyauté pour le roi Marc, ils luttent contre leur folle passion, mais ne peuvent s'empêcher de se rencontrer en secret. L'amour s'est emparé de Tristan et Iseult en dépit de leur raison, en dépit de leur volonté. Il s'impose à eux avec une fatalité tragique, malgré leurs remords, malgré leurs efforts pour s'en libérer. Victimes de leur passion, ils se sentent coupables, ils luttent, et pourtant ne peuvent s'empêcher de goûter, dans l'amertume, le bonheur défendu. Cet amour, si ardent, est plus fort que les lois divines et humaines : bien que soulignées par l'ermite Ogrin, ces lois sont bafouées par les deux amants, qui inventent mille ruses pour se rejoindre. Tristan trahit son oncle, puis enlève son épouse. Tristan défend sa cause auprès de l'ermite : comment se repentir lorsqu'on est pas responsable ? D'ailleurs les deux amants pourraient-ils vivre séparés ? La passion qui les torture l'un et l'autre s'affirme, farouche et douloureuse. Pendant trois ans, en révolte contre les lois divines et humaines, ils goûtent, malgré leur vie misérable, l'âpre bonheur de s'aimer.
Cet amour est également plus fort que l'exil : après leur séparation, Iseult pense sans cesse à Tristan, et Tristan ne peut oublier Iseult. Pour vaincre cette fatale passion, il a beau épouser en Bretagne Iseult aux Blanches Mains, le poison subtil de l'amour est plus fort que sa volonté. Déguisé en pèlerin, en lépreux, en fou, il retourne invinciblement vers son amante ; il lui envoie des présents ; il se manifeste secrètement en imitant le chant des oiseaux, comme autrefois dans la forêt, ou encore en plaçant sur le chemin de la reine une branche de coudrier enlacée d'un brin de chèvrefeuille, symbole de leur amour indestructible ! De son côté, Iseult n'hésite pas à voler au secours de son amant blessé.
Enfin, cet amour est plus fort que la mort : de nouveau blessé par une arme empoisonnée, le héros ne veut pas mourir sans revoir Iseult la Blonde. Son beau frère Kaherdin ira chercher la reine. Bravant toutes les conventions humaines, Iseult n'hésite pas un instant à suivre le messager. Seule la mort pouvait servir de terme à cette passion jalouse d'absolu, en marge de toutes les conditions humaines. En effet, Tristan meurt de douleur, croyant sa mie absente. Ayant appris la nouvelle, Iseult la Blonde succombe à son tour de chagrin, ne pouvant survivre à son amant. Leurs corps sont ramenés en Cornouailles où ils sont ensevelis dans des tombes voisines. Symbole de cet amour indestructible, une ronce jaillit du tombeau de Tristan, et s'enfonce dans celui d'Iseult, repoussant plus vivace chaque fois qu'on la coupe : Tristan et Iseult sont unis dans la mort comme dans la vie.


AUTRES THEMES :

Hormis l'amour passionné des amants qui occupe le devant de la scène, ce roman est empreint de merveilleux, de magie : le philtre d'amour conçu par la reine d'Irlande lie les deux amants par une force mystérieuse ; le récit mêle aux êtres humains des êtres surnaturels : La reine magicienne, le nain Frocin, le Morholt, le dragon... ; certains objets sont magiques : l'anneau de jaspe vert, l'épée placée entre les amants, symbole de pureté...
La nature joue un rôle non négligeable dans le roman : la mer, espace merveilleux qui permet à Tristan de survivre à sa terrible blessure, barrage qui empêche Iseult de rejoindre Tristan à temps... ; la forêt, qui apparaît comme proche et familière, est un lieu qui permet les rencontres clandestines et abrite Tristan et Iseult après leur fuite ; le verger est complice des rencontres...
La vaillance et l'honneur : arrivé anonymement à la cour du roi Marc, Tristan conquiert l'un des premiers rangs par sa seule valeur. Des exploits exceptionnels (il combat et vainc successivement le Morholt, le dragon d'Irlande, le géant Béliagog, le nain Bédalis) font de lui un preux, qui se distingue par sa vaillance, son sens de l'honneur et du service. De même, il est fidèle à Iseult la Blonde en ne consommant pas son mariage avec Iseult aux Blanches Mains.

FORCES AGISSANTES :

Le philtre fait mourir au monde des contraintes, ceux qui le boivent. Il révèle à Tristan et Iseult leur amour. Il les place au delà du monde féodal, celui du roi Marc et celui de la religion, dans un monde qui est le leur et qui n'obéit qu'à la loi d'amour. Le philtre d'Iseult soumet Tristan aux exigences de son amour. La passion naît comme un défit à l'ordre du monde, et contraint les amants à braver toutes les lois qui régissent le royaume, afin de se retrouver.
Tristan est le parfait chevalier pieux et preux, doublement lié au roi Marc, par le lignage et l'hommage vassalique, mettant sa force et son intelligence à son service. Il donne plusieurs exemples de son engagement. C'est ainsi que, seul de tous les vassaux, il montre la plus grande bravoure, en combattant le Morholt. Cette conduite téméraire lui vaudra l'envie et la haine des barons, taraudés par leur lâcheté. Il relève le défi du roi qui ne lui était pas adressé, et va chercher la belle aux cheveux d'or. Il demeure loyal à l'égard de son oncle en remplissant correctement sa mission. De même, il est fidèle à Iseult la Blonde en ne consommant pas son mariage avec Iseult aux Blanches Mains. Prisonnier de l'amour qui guide toutes ses actions, le neveu accompli trompe son oncle et désobéit à son suzerain. Après la séparation des amants, Tristan connaît les souffrances inévitables liées à l'éloignement : frustration, doute, jalousie, désespoir, et ne parvient pas à se détacher de sa bien-aimée, comme le prouve l'échec de son mariage. Il s'enferme dans le souvenir de l'absente, lui voue un véritable culte, et meurt de se croire oublié d'elle.
Indignée d'être livrée au roi Marc contre son gré, Iseult la Blonde éprouve pour Tristan un violent ressentiment qui n'est autre qu'une forme déguisée d'un amour encore inconscient. La magie transforme ce sentiment en passion absolue. Fuyant la colère du roi Marc, Iseult vit dans les bois comme une indigente pour l'amour de Tristan. L'ermite Ogrin lui représente en vain leur péché et leur mort morale. Sous l'effet du philtre, elle est inaccessible au repentir. Libérée de sa magie, elle désire retrouver une vie normale. Sans renoncer à son amour pour Tristan, elle est prête à accepter d'être séparée de lui. Retournée auprès du roi Marc, elle y est en apparence heureuse, mais reste fidèle en pensée à Tristan. Si elle le fait un jour chasser par ses valets, c'est par chagrin de se croire trahie, et elle s'en repent aussitôt. Elle répond à son ultime appel, et meurt de n'avoir pu arriver à temps.
Le roi Marc est un mari trompé, un oncle bafoué, un suzerain trahi. Il craint la vérité, et , placé devant elle, cède à la violence. Cependant, il ne paraît pas vraiment jaloux de son épouse ou de son neveu. C'est toujours à l'instigation de tel ou tel baron félon, de tel nain méchant qu'il va mener l'enquête, laquelle se révélera inefficace. Il fait confiance à l'épée de chasteté qui sépare les amants dans la forêt du Morois, et leur accorde avec magnanimité "salut et honneur" lorsqu'ils lui demandent grâce par l'intermédiaire de l'ermite. Il est donc tolérant, sans être ridicule, sans perdre sa dignité. Marc se montre indulgent pour les amants, car il aime Iseult et estime Tristan. Sa clémence reste un trait dominant : il les fait ensevelir côte à côte.
Brangien est une captive, achetée toute petite à des pirates norvégiens. Elevée avec Iseult à la cour d'Irlande, elle est vive d'esprit, ingénieuse et rusée. Servante de cette dernière, elle lui consacre sa vie. Elle accepte fidèlement de prendre la place de sa maîtresse dans le lit du roi Marc pour cacher le déshonneur de la reine et la sauver de la mort, et aide ainsi à plusieurs reprises les amants dans leur amour. Outre ceci, selon la version de René Louis, elle n'hésite pas, pour mettre fin aux tourments de sa maîtresse, et incliner de force vers elle le coeur de Tristan, à partager entre eux le boire herbé. Elle demeure fidèle à sa maîtresse, même après que celle-ci a voulu la faire tuer.
Double malheureux d'Iseult la Blonde, Iseult aux Blanches Mains a d'abord représenté la tentation d'une vie normale et joue un rôle ingrat. Jusqu'à l'épisode de la blessure de Tristan par le nain Bédalis, il s'agissait d'un personnage singulièrement effacé : elle n'est apparue sur la scène du roman qu'en deux occasions très brièvement, pour assurer Tristan qu'elle est prête à attendre sa "guérison" sans se plaindre, et pour révéler à son frère que l'eau du fossé s'est montrer plus "hardie" que la main de son époux. Courtes répliques qui ont en commun d'être centrées sur le problème crucial de la non-consommation du mariage. Ses vertus (en particulier sa patience) en font la victime d'une attente non comblée et elle reste en-dessous des droits de la femme légitime, opposée dans une lutte inégale à la femme du désir, de l'élan. Iseult aux Blanches Mains incarne le pouvoir absolu et corrosif de l'amour (jalousie, vengeance), sa partie destructrice : c'est à elle que va être dévolu le triste privilège de couper le fil de la vie de Tristan.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Admin
Admin

Messages: 7
Date d'inscription: 19/11/2010
Age: 29
Localisation: Suisse

Voir le profil de l'utilisateur http://etudiants.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Du bon travail

Message  Mr Jambonot le Lun 22 Nov - 17:42

Salut, bravo pour ton travail!!!!

Continue comme ça Very Happy jocolor

Mr Jambonot

Messages: 2
Date d'inscription: 21/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  Admin le Lun 22 Nov - 18:05

Un petit résumé pour se rafraîchir la mémoire! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Admin
Admin

Messages: 7
Date d'inscription: 19/11/2010
Age: 29
Localisation: Suisse

Voir le profil de l'utilisateur http://etudiants.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé de Tristan et Iseult

Message  Mr Jambonot le Lun 22 Nov - 22:37

Ahahaha Smile Smile Smile Smile t'as raison! moi aussi je fais ça, tout les matin! (p.s j'adore le choix des symleys bounce )
Au fait, j'ai mis à jour le site Very Happy tu vas voir j'y ai rajouté des articles!!!

Mr Jambonot

Messages: 2
Date d'inscription: 21/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ok

Message  Admin le Mer 24 Nov - 16:16

t'as changé le nom du site en http://etudiants.ch.ma Suspect

Admin
Admin

Messages: 7
Date d'inscription: 19/11/2010
Age: 29
Localisation: Suisse

Voir le profil de l'utilisateur http://etudiants.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

J'ai expose le 14 janvier 2014

Message  Haythamsad le Dim 24 Nov - 20:33

Cool Merci beaucoup Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Cool 

Haythamsad

Messages: 1
Date d'inscription: 24/11/2013
Age: 15
Localisation: Chez moi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum